Comité Saint Nicolas

Au moyen-âge, Saint-Nicolas devint le patron des petits enfants puis des écoliers.

Particulièrement fêté dans l’Est, le Nord de la France, en Belgique, Pays-Bas, Allemagne et Autriche, Saint-Nicolas, dans son costume d’évêque, fait équipe avec une personnes sinistre vêtue de noir appelée chez nous Père Fouettard qui inflige aux garnements des coups de martinet.

Beaucoup de Tourquennois se souviennent de d’avoir vu Saint-Nicolas dans les années 1960, dans la vitrine du magasin Odoux face à l’église Saint-Christophe ; il distribuait aux enfants des trompettes en bois qui faisaient un trident tintamarre sur la grand-place. Dans les années qui on suivi, il est descendu de son grand trône pour déambuler dans le centre-ville accompagné du Père Fouettard et de son âne.

Grâce aux Amis de Tourcoing, les bonbons, biscuits, jouets sont toujours autant appréciés par les enfants et les menaces toutes théoriques de coup de martinet par le Père Fouettard ne les effraient pas.

La tradition se perpétue et le plus grand plaisir est de voir briller les yeux des petits mais aussi des grands et même très grands qui se souviennent de leur jeunesse.

Les commentaires sont fermés.